• Rechercher





    Page 2 sur 55 résultats pour la recherche "gilles sebhan" :
  • Je parlais récemment du dernier roman de Gilles Sebhan, La Semaine des martyrs , paru cette rentrée aux Impressions Nouvelles. Il mettait en scène un certain Gilles, écrivain, allant rendre visite à son ami Denis, photographe installé au Caire. Pris dans les événements de janvier 2011, les...

    Lire la suite...

  • ...l’amitié de m’adresser paraîtront, à raison d’un par semaine, dans l’ordre où ils me sont parvenus.   Gilles Sebhan , qui fut le premier à accorder un entretien à ce qui était alors La Petite Revue littéraire d’Ahnne et Pétel , a aussi été le plus rapide. Son œuvre...

    Lire la suite...

  • ...la révolution égyptienne de 2011 et qu’on peut admirer sur son site .   Un roman ?... Voire. Gilles Sebhan nous surprendra toujours : autofiction, fiction tout court ( ?), récit de vie, essai, demain, qui sait ?... et aujourd’hui quelque chose qui tient peut-être de tout cela en y...

    Lire la suite...

  • ...l’empereur Domitien ; en cette rentrée de septembre, c’est la République romaine que nous conte Gilles Martin-Chauffier. Ou plutôt son agonie… On sait que, rongé par les inégalités, devenu peu adéquat pour la gestion d’un territoire frôlant les frontières du monde connu, le...

    Lire la suite...

  •   Gilles Ortlieb est poète ( Petit-Duché de Luxembourg , Meuse métal , etc. , Le Temps qu'il fait, 1991 et 2005) et traducteur (Cavafy, Séféris, Solomos…), double activité qui signale une attention particulièrement aiguë portée à l'usage des mots. Appelé à séjourner dans des...

    Lire la suite...

  • J’ai déjà mentionné à deux reprises ce roman publié en autoédition (chez iggybook ) par Gilles Pétel, avec qui j’ai partagé, il y a maintenant quelques années, un premier blog. Ménageant savamment mes effets, j’y reviens à présent pour en dire un peu plus…   Tout se passe dans...

    Lire la suite...

  • J'ai parlé récemment d' Exhibitions , que Gilles Pétel, mon ex-coblogueur, a publié en autoédition. Pour lire une interview de l'auteur, cliquer ici.

    Lire la suite...

  • ...personnelle, à l’histoire et à l’inconscient collectifs, ceux de toute une époque au moins. Que l’écrivain Gilles Rozier, traducteur du yiddish et de l’hébreu, fondateur de la revue littéraire en yiddish Gilgulim , et des éditions de l’Antilope, qui se donnent pour tâche de...

    Lire la suite...

  • <!--StartFragment--> Le nouveau roman de Gilles Pétel, Sous la Manche (éditions Stock) , est en librairie depuis deux semaines. Si j’y consacrais une note de lecture en bonne et due forme on m’accuserait de copinage. Je me contenterai donc de recommander, à tous ceux qui ont apprécié les...

    Lire la suite...

  • ...l’étal des libraires ? Le plaisir, vaguement honteux, du roman familial, on l’éprouve à lire l’ouvrage de Gilles Leroy, justement sous-titré « roman » quoique son narrateur s’appelle Gilles et Leroy. On l’éprouve même doublement : d’abord l’auteur de Maman est morte...

    Lire la suite...