• Paroles d'écrivains

    photo Pierre Ahnne« Enfin, bref : je gagne mon pain quotidien en pensant, ruminant, creusant, fouillant, méditant, versifiant, cherchant, examinant et en me promenant, et j’en bave autant qu’un autre. Tout en faisant peut-être les mines les plus réjouies, je suis extrêmement sérieux et consciencieux, et quand je n’ai l’air d’être rien qu’exalté je suis un professionnel irréprochable. Puis-je espérer, ayant fait devant vous cette déclaration détaillée de mes aspirations visiblement honnêtes, vous voir amplement convaincu ?

    Le fonctionnaire dit : « bon », et il ajouta :

    — Votre requête tendant à obtenir notre accord pour que soit fixé au niveau le plus bas le taux de votre imposition va être examinée.»

     

    Robert Walser, La Promenade

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Fabienne
    Dimanche 27 Décembre 2015 à 15:37

    Merveilleux...

      • Dimanche 27 Décembre 2015 à 16:02

        Oui, l'enchaînement est assez joli, et bien à l'image, dans sa fantaisie et son apparente naïveté, de ce texte magnifique qu'est La Promenade.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :